Les espaces de coworking, un pas de plus vers un mode de travail plus respectueux de l’environnement - Deskopolitan - Espace de Coworking à Paris

Les espaces de coworking, un pas de plus vers un mode de travail plus respectueux de l’environnement

Une femme est en train de travailler sur une table en bois de pique-nique. En fond, de la végétation, c'est le potager de Deskopolitan Voltaire

Dans un contexte écologique de plus en plus préoccupant, les villes sont devenues des acteurs à part entière dans la lutte pour ralentir le réchauffement climatique et la pollution.
C’est en partie pour cette raison que les villes se penchent de plus en plus sur le concept de “Smart Cities”, des villes où la qualité de vie est améliorée grâce à des changements dans de nombreux domaines, notamment écologique.

Pour cela, deux solutions. Dans un premier temps, intégrer des infrastructures permettant de favoriser des transports non polluants : quartiers piétons, pistes cyclables,… Puis, relocaliser l’ensemble des lieux de vie d’un individu au sein d’un seul et même quartier. Résidence, lieu de travail, de divertissement, achats du quotidien, seraient situés au sein d’une zone réduite, afin que chaque citadin puisse répondre à tous ses besoins en se déplaçant à pied.

La tendance des espaces de coworking est un premier pas vers cette réduction des transports, et vers un mode de vie plus “smart”. En effet, ces tiers-lieux fleurissent ces dernières années partout en ville, et notamment dans les quartiers où les gens résident.

Deskopolitan potager

Le retour à une échelle locale

 

On peut observer chez les utilisateurs de ces lieux une forte diminution de l’utilisation de transports polluants (voiture, bus,…) en faveur de mobilités plus douces. Chez Deskopolitan, la présence d’infrastructures permet à beaucoup de collaborateurs de faire le choix du vélo au lieu du métro.

En conséquence, les espaces prenant en compte ces enjeux s’engagent et ont, à leur échelle, un impact positif sur la pollution. En parallèle, la qualité de vie des usagers est également améliorée, leur permettant d’éviter le stress des transports en commun ou des bouchons aux heures de pointe. 

Les espaces de coworking s’intègrent également à un écosystème de quartier déjà vivant, permettant d’amener une nouvelle population de travailleurs dynamiques, et de faire vivre les commerces de quartier, encourageant une nouvelle fois à favoriser les enseignes locales.

La juste surface, pour une juste consommation.

Après le confinement de mars, 60% des décideurs d’entreprises s’intéressaient à passer leurs entreprises en “sans bureau fixe” (enquête Deskeo). Si tous ne sont pas passés à l’action, nous pouvons tout de même observer que les mentalités des entreprises changent doucement. En cause, les nombreux avantages à ne pas avoir de bureaux fixes : pas de bail contraignant sur de nombreuses années, flexibilité totale, adaptation des bureaux pour suivre l’évolution de l’entreprise… Un seul mot d’ordre : flexibilité et adaptabilité.
Dans ce contexte, il est plus rassurant pour les entreprises de passer le cap, et, pour leurs besoins de locaux, de se tourner vers des espaces de coworking. 

Les entreprises y trouvent leur compte, la planète aussi : avec ce système, il est possible de s’engager (et de ne consommer) que ce dont chaque entreprise a besoin dans le présent. Finie la surconsommation, les centaines de m2 de locaux vides, la consommation d’énergie dans des espaces inutilisés… 

Chacun peut utiliser la juste surface, pour une juste consommation, et celles-ci peuvent être revues aussi régulièrement que sur une base mensuelle. 

La volonté de consommer seulement ce qui est nécessaire vient aussi avec le partage et la mutualisation des ressources entre entreprises, principe même de l’espace de coworking. 

C’est pourquoi, chez Deskopolitan, pas d’imprimante individuelle dans les bureaux. En effet, au bureau, le matériel informatique représente en moyenne 21% de la consommation électrique des entreprises. 

Dans ces conditions, le partage du matériel est une mesure simple mais indispensable. Des imprimantes communes avec crédits d’impression fixes chaque mois permettent de réduire le nombre d’imprimantes par entreprise, et de pousser les collaborateurs à imprimer uniquement ce dont ils ont réellement besoin. Indispensable quand, en un an, un seul salarié produit 130 kilos de déchets, majoritairement du papier (70 à 80kg). 

Des fauteuils confortables à côté d'un espace kitchenette avec frigo et fontaine à eau.

Nos petits gestes écologiques chez Deskopolitan

Nous croyons fermement que, si le principe des espaces de coworking permet déjà des économies et de préserver la planète, nous pouvons en faire plus. 

C’est pour cela que nous avons fait le choix de mettre en place de nombreuses mesures pour réduire notre impact écologique:

D’un point de vue mobilité, nous sommes situés près de grands hubs de transport, permettant l’utilisation de transports en commun : Nation, République, et prochainement Montparnasse. Nous mettons également à disposition de nos résidents des garages à vélo, afin de favoriser les déplacements à vélo quand cela est possible.

Quant à la vaisselle, chaque membre est encouragé à apporter son mug, ou sa gourde en aluminium offerte à son arrivée. Et, pour éviter les bouteilles d’eau en plastique, nous mettons à disposition des fontaines d’eau filtrée.

Des poubelles de tri sont également à disposition de nos membres. En effet, l’utilisation de papier est encore omniprésente dans de nombreuses entreprises, et nous souhaitons permettre à tous de participer à son échelle, en recyclant dès que possible.

Enfin, si ces petits gestes comptent déjà beaucoup, la majorité des dépenses énergétiques d’une entreprise repose sur leur consommation d’énergie. Le chauffage représente 50% des dépenses électriques d’une entreprise, et la climatisation en été environ 20%. De nombreuses solutions “Smart” permettent de réduire cet impact, en se tournant vers des solutions plus naturelles. Chez Deskopolitan, l’aération des bâtiments se fait de façon naturelle, en utilisant directement l’air extérieur. Pas d’air conditionné, qui pollue énormément en plus d’être moins sain que l’air naturel. 

 

Ce sont ici quelques mesures parmi tant d’autres, que nous vous invitons à venir découvrir de vous-mêmes !

Les espaces de coworking sont un premier pas vers des habitudes de travail plus respectueuses de l’environnement. En effet, en offrant à chaque travailleur la possibilité de trouver l’espace de travail qui lui convient, près de chez lui, la multiplication des espaces de travail permet de réduire la distance parcourue chaque jour, et, avec ça, l’impact en CO2 de nos déplacements.
Il est possible à chaque espace de mettre en place des mesures complémentaires afin de s’engager un peu plus vers un espace de travail plus respectueux de l’environnement.